30 octobre 2007

Comment le Dr Ffolkes a failli mourir

Lieu : La cuisine. Circonstances : Le repas du soir. Suspects : Le colonel Moutarde, le docteur Olive ou Mademoiselle Rose. Arme : Une essoreuse à salade. Faits : Tentative de décapitation sauvage et néanmoins non désirée. Il s'en est fallu d'un quart de poil de mollet de fourmi...Mais qu'est-ce qui m'a pris, aussi, de vouloir faire une VRAIE salade ? Je n'ai jamais eu ce problème avec les salades en sachet ! Non, vraiment, comme dirait ma grand-mère, on vit une époque bien dangereuse...
Posté par Dr Ffolkes à 00:04 - - Permalien [#]
09 septembre 2007

Elevés en pleine aire (de jeu)

Hier soir, en (rien à) football, le coq français est resté en tête de sa poule nous expliquent les journalistes. Pendant ce temps-là, les rugbymen marchent sur des oeufs...
Posté par Dr Ffolkes à 12:57 - - Permalien [#]
05 septembre 2007

Da Vinchie (dans la) Colle

Je viens d'apprendre un peu par hasard un détail révélateur : ma soeur bien aimée est convaincue que Victor Hugo est l'auteur du Da Vinci Code.Je ne suis pas surpris outre mesure (on est tous illettrés dans la famille), mais cela me rappelle surtout une époque pas si lointaine où je guerroyais contre les chantres de la Culture divinement missionnés pour répandre la grande littérature sur le bas peuple supposé abruti.C'était quelque part en 2004.Je travaillais alors ailleurs, dans une merdiathèque où nous organisions régulièrement des... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 23:38 - - Permalien [#]
13 mai 2007

Coming soon

Parce que les Fatals Tricards ont laissé intact le petit oiseau de Marie Myriam... Parce que j'ai passé le ouikende a ramasser des grands ados cintrés dans des armures qui beuglent des numéros, courent après un ballon ovale et pensent qu'à plus de quarante ans on peut encore joyeusement perdre quelques molaires... Parce que j'ai décidé de suivre la voie des Justes, éclairé que je fus par le Juste Jost... Bientôt, sur ce blog, vous me verrez à poil.
Posté par Dr Ffolkes à 23:47 - - Permalien [#]
11 mai 2007

"Tremble carcasse...

... si tu savais où je t'emmène, tu tremblerais encore plus." (Turenne) Mais foin d'envolées littéraires. L'heure est grave. J'écrirai peut-être mon prochain billet du fond de ma cellule.(En surveillant tout de même du coin de l'oeil le gros Robert, mon co-détenu, qui n'a pas vu de chair humaine depuis de trop longs mois.)Ce sera plus difficile pour vous l'envoyer, ce billet, lecteurs chéris (vous permettez que je vous appelle "lecteurs" ?). Ca va me coûter un max de timbres. Et pour ce que je sais du salaire... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 10:40 - - Permalien [#]
07 mai 2007

Un malheur n'arrive jamais seul...

Comme annoncé chez Bat Turalo, voici ce que pensent le docteur Ffolkes et Kouigna Man de L'affaire...
Posté par Dr Ffolkes à 22:47 - - Permalien [#]
03 mai 2007

Elvis forever

Je me suis bien emm... hier soir (il faut dire qu'il n'y avait pas grand'chose à la télé non plus), alors j'ai écouté du Elvis. Résultat des courses, j'ai Suspicious minds en boucle dans la tête depuis ce matin. Mais il y a pire. Largement pire. Quand je lis les conneries de certains, là, j'ai bien envie de voter Sarkozy. Mes enfants, on est mal barré...(Qui a dit "provocateur" ?) Elvis Presley - Suspicious Minds (Merci encore une fois à Zabouchka pour son précieux cadeau...)
Posté par Dr Ffolkes à 09:16 - - Permalien [#]
04 avril 2007

Quinze marins sur l'bahut du mort...

... yop-la-o, et une bouteille de rhum ! A boire et l'diable avait réglé leur sort Yop-la-o, et une bouteille de rhum ! On pourra m'accuser de ce qu'on voudra, ou m'expliquer des tas de trucs compliqués sur la situation politique et diplomatique dans cette région du monde, je m'en bats les hublots. Ce que je vois, c'est quinze marins au milieu d'un jeu dangereux qui s'appelle "Qui manipule qui ?" Il y a chez les marins un concept simple : la solidarité des gens de mer. Fussent-ils de la perfide Albion. Ces... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 10:14 - - Permalien [#]