02 septembre 2007

Fictoire !!!

J'en ai ch... des bulles (papales), mais finalement... in ze pocket ! Je suis de retour, et je vous préviens : ça va barder !!! (Enfin, p'têt pas tout de suite...)
Posté par Dr Ffolkes à 18:58 - - Permalien [#]
24 août 2007

One degree a week keeps the doctor away (tiens, ça ne rime plus !)

Mes agneaux, mes gazelles, mes lectrices et lecteurs chéris,-stop- Je vous abandonne pendant une petite semaine -stop-Une affaire de la plus haute importance à régler quelque part entre la France et la Suisse -stop-Espère vous retrouver intacts à mon retour -stop-Bien à vous -stop-Votre docteur -stop- Nebulosus Ffolkes -stop--stop- -stop- Bon, en fait, pour tout vous dire, je rejoins le centre de formation de la Croix-rouge pour passer un ultime diplôme, celui qui me permettra (si je l'obtiens, évidemment) de former les... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 09:26 - - Permalien [#]
26 juin 2007

Dansons la carmagnole, vive le son du canon !

Bon, comme promis, et parce que je vous sens un peu fébriles (ne me dites pas le contraire, je vous VOIS !), voici la suite de mon incredibeul nuit de secouriste à la fête de la zizique cette année. En fait, la fête, c'est un fait, a été super longue à démarrer. On s'est même demandé si on n'allait pas regagner nos pénates plus tôt que prévu. A vingt heures les gens devaient manger leur soupe froide devant la figure du PPDA dans le cadre cathodique, parce que dehors y avait pas un chat gâleux (ou alors il sentait pas bon) devant... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 10:42 - - Permalien [#]
23 juin 2007

La croix et la bannière

Conscient que le suspense devient insoutenable, voici un bref aperçu des incredibeuls aventures d'une poignée de secouristes (dont votre dévoué docteur) au milieu d'une guerre urbaine aussi impitoyable que lacrymale. A suivre... (peut-être...)
Posté par Dr Ffolkes à 23:12 - - Permalien [#]
22 juin 2007

Il y a un an, y a un siècle, y a une éternité...

L'année dernière, pour moi, la fête de la zizique c'était ça : "Plus j'y repense, plus je me dis que, finalement, c'est une mauvaise idée de vous narrer par le menu le récit de mes exploits de spécialiste du massage cardiaque et du bouche-à-bouche.C'est vrai, ce genre de littérature doit être éprouvant pour vous, si chers (parce que si rares) lecteurs. Oui, enfin, Doc, un peu de tenue ! Nous ne savons pas à qui nous avons affaire ! Peut-être êtes-vous sensibles, faciles à dégoûter, "nareux" comme disent les Mosellans... [Lire la suite]
Posté par Dr Ffolkes à 22:22 - - Permalien [#]